Sentier botanique Dominique Villars

Sur les traces du botaniste Dominique Villars, ce sentier, jalonné de panneaux d’interprétation, vous permettra de découvrir la formidable diversité de la végétation champsaurine. Vous tomberez vous aussi amoureux de ce déluge de couleurs et de senteurs. Dénivelé : 245 m - temps estimé : 2h00
Sur le parcours, pins sylvestres, sapins et hêtres côtoient de vastes prairies et pelouses fleuries. C'est ce même itinéraire que suivi parfois le jeune Dominique Villars bien avant de devenir un médecin et un botaniste reconnu par ses pairs au XIXe siècle.
Pour en savoir plus, n'hésitez pas à vous rendre dans l'écomusée 'La Maison de la Botanique' au cœur du petit hameau du Noyer.

Col de Saume

En parcourant le GR93 venant du Dévoluy dans le sens Nord-sud, tout près du Col du Noyer, on peut atteindre le col de Saume à 1703m d’altitude. Si l’on dispose de 30 minutes (A-R) il est intéressant d’accéder à la Croix de Tournel pour bénéficier d’une vue exceptionnelle sur la vallée du Champsaur et le massif des Ecrins, au-delà du Drac. On peut alors apercevoir l’Olan, la Cime du Vallon, le Sirac et les Ecrins. Après le col de Saume, à 5 minutes, sur le sentier qui redescend sur le Champsaur, on rencontre une source captée qui laisse couler une eau fraîche, avec un faible débit, mais qui ne tarit jamais.

Un petit bassin sert d’abreuvoir aux nombreux oiseaux et aux autres animaux de la montagne. Le GR93, très fréquenté est tracé dans un massif tourné vers l’est et dont le sol est propice à une végétation variée qui comporte entre autre une multitude de fleurs alpines. Ce sentier rejoint 2 km plus bas la départementale D17T et l’on peut continuer la traversée dans la magnifique forêt du Noyer puis regagner Chaudun à 10km en passant par le Col de Chétive.

La cabane de Moutet

Cette petite cabane en bois construite par l’O.N.F est un but de randonnée idéal pour les marcheurs avisés. Elle est accessible depuis la chapelle de Notre Dame de Bois-Vert, au dessus de la Fare. Il faut gravir environ 600m de dénivelé et prévoir 2H de marche pour atteindre le replat de Moutet à 1800m. Avec un peu de chance, vous rencontrerez le berger du troupeau de moutons, Mr Amar qui se fera un plaisir de vous accueillir et de parler de son métier et de son environnement. Vous serez comblé en découvrant la magnifique vue sur toute la vallée du Champsaur et au-delà. Avec encore un peu de courage, vous pouvez poursuivre votre randonnée jusqu’à Girolet à 2000m d’altitude et là vous serez émerveillé par le panorama qui s’étend de l’Olan jusqu’au Ventoux.

La Cabane de Prè-Lachaup

Vous découvrirez cette petite cabane, dite aussi cabane des pierres, construite en pierres enduites, à la sortie de la forêt de Poligny en limite de celle du Noyer. Un panorama grandiose sur un cirque de montagnes calcaires avec de nombreux éboulis qui dégringolent vers la prairie vous attend. Pas de serrure, donc ouverte à tous ; cette cabane est utile pour se mettre à l’abri pendant un orage ou se réchauffer après une ballade en descendant le col de Chétive sur le GR 93, tout proche. Soyez silencieux et observateur : des chamois broutent à proximité des hautes parois alors qu’un troupeau de moutons profite des beaux espaces fleuris et ne souhaitent pas être dérangés.

Observation des bouquetins

Pour découvrir le bouquetin ou le bouquetin, des Alpes (Capra ibex), les randonneurs devront se rendre vers le Pic Queyrel

Le col du Noyer et son refuge

Le col du Noyer, avec le "refuge Napoléon", est un point de vue remarquable sur le Champsaur et le massif des Écrins. Entre les grandes murailles calcaires du Dévoluy et la grande vallée du Drac, le col du Noyer, impressionnant belvédère vertigineux sur le Champsaur (table d’orientation), abrite un des Refuges Napoléon. Le col du Noyer est un des rares passages directs entre le Champsaur et le Dévoluy à 1664 mètres d’altitude. C’est au milieu du XIXe siècle que le sentier muletier fut remplacé par une route (entre 1856 et 1858).
Pour les sportifs à vélo, le col du Noyer est très connu. Le versant du côté du village du Noyer constitue un obstacle redoutable avec 6km à environ 9% de moyenne et un passage à 14% sur l’avant dernier kilomètre.

La Cascade de la Pisse

Près du refuge du Tourond se trouve la cascade de la Pisse. Facilement accessible, la cascade est en fait une falaise abrupte d'origine montagneuse alimentée en eau par le torrent du Tourond. En fonction des conditions météorologiques, il est possible de pénétrer au cœur de ce théâtre de nature. Au printemps, lors de la fonte des glaces, la chute d'eau est impressionnante, tandis qu'en hiver, la cascade est figée. Un incontournable de la région du cirque de la Vénasque.

Le Refuge du Gioberney

 

Au fond de la plus himalayenne des vallées des Hautes Alpes, le Valgaudemar. A dix kilomètres du dernier village, la chapelle en Valgaudemar. Le refuge du Gioberney se dresse dans l'immense cirque du Vaccivier. Accessible en voiture, entre le massif des Rouies (3589 m) et celui du Sirac (3440 m) la célèbre cascade du Voile de la Mariée est à portée de main : vous êtes au coeur du Parc des Ecrins : un véritable havre de paix. Le chalet hôtel fonctionne avec un groupe électrogène et n'est pas desservi par un réseau téléphone mobile, donc vous n'aurez pas de terminal carte bancaire. (Chèque, chèque vacances ou espèces). Pour Info pratique : La dernière station essence est à l'entrée de la vallée. Pensez à faire le plein d'essence ! le refuge se trouve à 30 km de là. Rafting, Pêche en torrent ou lac de montagne, Escalade, Parcours aventure... Randonnée afin de découvrir la faune et la flore du Parc des Ecrins, et profiter du calme de la nature. Le chalet hôtel est le point de départ de nombreuses randonnées. Vous avez pas moins de trois refuges d'altitude (à savoir : le Pigeonnier, Vallonpierre et Chabornéou), Le petit Lac du Lauzon est à moins d'une heure trente du refuge, il est idéal pour une bonne mise en jambe. Fini les réveils à quatre heures du matin, pas de voiture à prendre : vous êtes sur place dès l'aube et un service pique-nique vous est proposé. Il est possible de déjeuner de six à dix heures du matin, quand il y a des courses plus longues on peut prévoir et s'arranger.

 

Bienvenue au refuge du Tourond - 1712m

Dates d'ouverte de l'été 2016 : 1 mai au 18 septembre

Aux portes du Parc National des Écrins, un ancien chalet d’alpage rénové en refuge de montagne est un but de randonnée facile. Vous accédez en une heure de marche environ au refuge. Le refuge du Tourond est également le point de départ de randonnées plus sportives. Il est notamment sur la variante du tour du Vieux Chaillol, GR de pays. Retrouvez les informations sur le tour du Vieux Chaillol sur le site : Tour du Vieux Chaillol
Nous vous proposons :
Boissons fraîches, Restauration montagnarde pour vos petites faims, Hébergement de choix proposé dans 5 dortoirs de 4 à 6 places avec lits individuels et couettes à disposition, Douches et sanitaires Et bien sûr notre chaleureux accueil...

Un petit paradis à seulement 1 heure de marche, le gardien et son équipe vous attendent pour partager leur passion, la montagne.

Les réservations se font par téléphone. Ce n'est pas possible sur internet, le Gardien à difficilement accès à ce service. Merci de votre bonne compréhension !...


Accès au Refuge du Tourond : Suivre la vallée du Champsaur sur la D944 direction Orcières Merlette

 

Accès par les Fermonds : 1 heure de marche - 342 m de dénivelée

A la sortie des Borels, vous suivrez la D472 vers le nord pendant 1 km environ; vous tournerez en direction des Fermonds. A partir du village, le sentier part derrière la chapelle et remonte le vallon au-dessus de la rive gauche du torrent. Il chemine en bordure du parc national des Écrins, ce qui explique le balisage bleu, blanc, rouge. Une dernière montée en lacets vers le nord permet d’ atteindre le refuge.


Accès par les Borels : 1 heure 30 de marche - 442 m de dénivelée

Vous partez vers l’ ouest depuis la rive droite du drac blanc. Après un petit pont, le sentier grimpe en lacets très serrés sous les mélèzes puis rejoint à flanc un ancien chemin forestier qui remonte doucement au-dessus de la rive droite du torrent. Vous franchissez plusieurs combes, puis, à l’ altitude 1600 m environ, le chemin bifurque vers le nord (panneaux indicateurs), traverse une passerelle et rejoint le refuge après une dernière montée.

Sur les sentiers du Champsaur Valgaudemar

En attendant la neige, la communauté de communes du Champsaur et Valgaudemar se mobilise pour entretenir les sentiers pour le plaisirs des randonneurs !

Rando des Ecrins

 

La randonnée est le meilleur moyen de découvrir le Parc national des Ecrins et ses patrimoines naturels et culturels Découvrez maintenant une centaine d'itinéraires en ligne et près de 800 patrimoines décrits en images et en textes !

En savoir plus

Randonnée autour de la région gapençaise

Sélection de randonnées autour de Gap. Itinéraire, infos pratiques, niveau de difficulté : un maximum d'information pour vous permettre de choisir votre randonnée.

 

via ferrata d'Arthouze et de Rouanne

Via ferrata du rocher d'Arthouze à Serre Eyraud : composée de 4 parties et accessible à partir de 6 ans, jusqu'aux experts !

plus de renseignements sur la Via Ferrata du rocher d'Arthouze

Via ferrata de Rouanne à Ancelle : 3 itinéraires de niveaux différents, accessible dès 8 ans.

plus de renseignements sur la Via_ferrata_Ancelle

source site Champsaur valgaudemar